Menü Schließen

Maintenant, nous parlons – 2.0!
Programme de travail en 20 points – décidé du
1er Congrès sur la politique des réfugiés à Stuttgart le 30 novembre 2019

«Maintenant, nous parlons» était le titre sûr de la 1ère conférence de presse des réfugiés à Ellwangen après l’opération de police martiale, raciste et illégale contre les réfugiés dans le centre d’accueil initial de l’État (LEA) le 3 mai 2018. Ce programme de travail est basé sur le travail qui a depuis été énormément développé et résume les principaux résultats du 1er Congrès sur la politique des réfugiés avec «Maintenant, nous parlons – 2.0!».

  1. Nous constatons une augmentation des causes des réfugiés dans le monde et nous luttons contre l’exploitation des ressources des pays du monde, leur population et leur nature, et en particulier le durcissement de la politique des réfugiés en matière de gouvernement. Nous considérons cette évolution – selon le point de vue politique, dans certains cas – comme inhumaine, coloniale ou impérialiste. Nous nous préparons à une augmentation spectaculaire des flux de réfugiés à l’avenir.
  2. Nous réalisons déjà notre objectif social dans notre coopération: il ne doit pas y avoir de personnes de première et de seconde classe! Nous réalisons un changement de paradigme: au lieu du profit et du pouvoir – la solidarité et la coopération dans l’égalité. Selon le point de vue politique, nous appelons notre objectif social une bonne vie, la démocratie, la liberté ou le socialisme.
  3. Nous renforçons un terrain d’entente, en particulier contre le développement juridique du gouvernement en Allemagne et dans l’UE et les dangers du fascisme et de la guerre. Nous voulons travailler ensemble au-delà des frontières à l’avenir.
  4. Organisez-vous! Nous devons travailler ensemble en permanence! Selon la position politique des Freundeskreis Alassa & Friends, dans les initiatives de réfugiés, dans les organisations démocratiques ou révolutionnaires du pays dans lequel nous vivons.
  5. Nous travaillons en réseau! Le Freundeskreis Alassa & Friends fait partie intégrante de Solidarity International (SI) et de l’Alliance internationaliste, et à l’avenir, il sera également heureux de l’utiliser dans d’autres réseaux de réfugiés ou d’unions.
  6. Nous surmontons la peur! Les faux amis nous conseillent de ne pas nous battre car cela nous met en danger. Nous sommes prudents et nous protégeons les uns les autres, mais respectons la ligne de base: seuls ceux qui se battent peuvent gagner!
  7. Nous ne laissons personne seul: chaque visite aux autorités doit être accompagnée, tout harcèlement et toute discrimination doivent être rendus publics!
  8. Nous effectuons un travail actif de relations publiques – chaque article de journal devrait obtenir la réponse qu’il mérite.
  9. Nous exigeons légalement et politiquement les droits et libertés démocratiques durement acquis. Chaque processus appartient à la rue! Nous accusons l’UE et le gouvernement fédéral de coopération pénale avec le régime libyen.
  10. Nous appelons à la dissolution de tous les camps, „centres d’ancrage“ ou réglementations qui discriminent, harcèlent et humilient les réfugiés – que ce soit en Allemagne, en Libye, en Italie ou en Grèce.
  11. Nous accordons une importance particulière aux demandes et aux intérêts spécifiques aux femmes et appelons à la reconnaissance de la persécution sexiste comme motif d’asile.
  12. La masse de la population mondiale est jeune – la lutte pour l’avenir des enfants et des jeunes est particulièrement importante pour nous.
  13. Ne travaillez pas et ne vous battez pas seulement ensemble – cultivez des réunions, apprenez à vous connaître, célébrez ensemble et des événements culturels qui renforcent notre sens de la communauté.
  14. Montre du courage civil! Intervient hardiment et avec engagement dans des processus aussi bureaucratiques qu’insensibles! Prenez position contre le racisme au travail, dans la salle d’attente, dans les écoles! Se bat pour l’appréciation des braves combattants contre le racisme et les causes de la fuite. Nous proposons Alassa Mfouapon pour le prix Nobel (alternatif).
  15. Organisons l’éducation politique et l’éducation. Nous sommes et serons des experts, transmettons nos connaissances et réalisons un apprentissage mutuel – notamment sur les dirigeants et le fonctionnement du système capitaliste en Allemagne. Nous clarifions les raisons de la fuite et réalisons également la solidarité avec les luttes dans tous nos pays d’origine et continents.
  16. Cette société est très riche – l’argent est en abondance! Il doit aller là où il est légitimement nécessaire – et donc aussi pour nous. Nous travaillons financièrement de manière indépendante, mais nous exigeons également le renforcement financier de notre travail grâce à nos impôts, dons et fonds.
  17. Nous nous défendons contre les intrigues anticommunistes qui diffament et dégradent notre coopération des réfugiés avec les forces démocratiques et révolutionnaires en Allemagne. Méfiez-vous des faux amis qui veulent saper l’auto-organisation. Tolérance zéro contre l’exclusion!
  18. Nous ne voulons pas dépendre d’une partie. Beaucoup d’entre nous sont non partisans, mais tous les membres engagés et honnêtes des partis sont invités à travailler avec nous sur une base antifasciste. Nous encourageons également la collaboration avec les syndicats et les travailleurs sur le lieu de travail.
  19. Laissez les mots agir. devenir des fauteurs de troubles! Commençons par ça maintenant!
  20. La lutte continue jusqu’à ce que la justice prévale.